Bienvenue à la boutique Sexy Chocolat


Un plaisir aussi onctueux que le chocolat

Attention, cette histoire est à caractère érotique. Pour un public avertit.

Introduction: Liliana Valois surnommée Lili est une jeune femme un peu carpe diem qui possède une boutique de produit érotique bien particulière. La boutique Sexy Chocolat offre de la lingerie fine, nommé Votre création pour toutes les silhouettes de femme en plus de nombreux produits pour tous les goûts. Sans oublier un coin salon pour les longues séances d'essayage, mais aussi pour une présentation de produits entre copines et des consultations privées sur les produits. Il y a aussi un miroir reflétant la plus belle image de ces clientes et surtout d'onctueux chocolat nommé Satisfaction. Découvrez les aventures de Lili dans sa nouvelle ville dans une boutique loin d'être normale!!

jeudi 6 février 2014

Chapitre 7

Chapitre 7
            Madame Landry, une jolie femme, mince de type nerveuse et indécise était face à un grand dilemme. Depuis 15 minutes, j’argumentais sur deux vibromasseurs. À ce point, elle semblait encore plus confuse qu’à son arrivée. Je devais agir, mais avec précaution. Dans les deux cas, il s’agissait d’une excellente vente pour moi, mais un mauvais choix me ferait perdre une cliente. Comprenez-moi bien! Même si le bien être de mes clients est primordiales, les ventes que ces dites clientes me rapportaient, m’étaient tout aussi importante. Et aussi, il en allait de la réputation de la boutique. Une cliente insatisfaite dans une petite municipalité pouvait faire des ravages. Donc, à ce point, je devais être prudente.
― Mme Landry, prenez les démos et suivez-moi au salon. Que diriez-vous d’un verre de vin?
― Bonne idée Lili, merci! Si tu savais comment je suis embêtée. Je les veux les deux, mais je n’ai vraiment pas les moyens.
― Bon! Comme j’ai déjà fait le tour des deux, la décision vous appartient. Alors un bon verre de vin va vous aidez à vous détendre et prendre la bonne décision.
J’installai ma cliente au salon et allai lui verser un verre de vin rouge que j’avais ouvert le midi même. Un vin de fraise provenant d’un vignoble de Ripon, municipalité voisine. J’aimais bien l’idée d’encourager l’économie locale. Depuis l’ouverture de la boutique il y a quatre ans, je m’étais fait un point d’honneur d’encourager les commerçants locaux. J’étais donc ravie de dénicher ce vignoble dans la région dont le vin de fraises et le vin fortifié étaient un délice!
En déposant la carafe, j’eus un éclair de génie. N’ayant pas à m’en servir régulièrement, j’oubliais que j’avais l’outil idéal pour ce genre de situation. Un chocolat Satisfaction! J’ouvris l’une des portes des armoires supérieures et sortit une petite boîte noir avec le nom inscrit en transparence offrant un contraste moderne et très intéressant. J’ouvris la petite étiquette attaché à la boite et lu : Madame Carole Landry. C’était le bon chocolat! J’apportai le verre et la boite à ma cliente qui observait toujours les deux vibromasseurs en se rongeant les ongles.
― Tenez madame Landry, j’ai pensé qu’une petite sucrerie pourrait bien accompagner votre verre de vin et votre dilemme, déclarai-je souriante et confiante.
― Oh! Merci Lili! On m’avait dit que tu avais toujours des délicates attentions pour tes clients et c’est plus que vrai. On souhaiterait toujours avoir des vendeuses aussi attentionnées.
Elle prit une lapé de vin et observa attentivement la boite.
― J’adore l’emballage. Oh! Il y a même nom d’écris dessus. Qu’est-ce que c’est au juste?
― Ouvrez et vous verrez!
Sans plus attendre Carole ouvrit la boîte et déplia le papier ciré qui couvrait la truffle de chocolat noire. Les yeux gourmands de ma cliente s’ouvrirent avec émerveillement. Encore une fois, le chocolat magique Satisfaction avait misé juste.
En fait, la friandise Satisfaction était un produit dont je ne connaissais jamais le contenu. Il se dévoilait au client seulement et la majorité du temps c’était le chocolat ou la friandise favorite de la personne à qui il était destiné.
― Une truffe au chocolat noir avec un intérieur praliné! Mes favoris, déclara la mère de deux enfants qui s’était dédié entièrement à sa famille s’oubliant tout simplement.
Dès la première bouchées, je remarquai le changement s’effectuer dans le corps de ma cliente. La magie de cette douceur s’opérait dans ce cœur indécis. Le fondant envahissait ses papilles gustatives et lui donna la chair de poule. Encore quelques secondes et j’aurais une réponse à son dilemme.
            Je la laissai savourer cette truffe remplit de souvenir en restant silencieuse. Puis, je vis une lumière s’éclairer dans ses yeux. Elle se tourna vers moi, en souriant.
― Lili, j’ai fait un choix!
― Vraiment, feignais-je?
― Oui, je vais prendre celui-ci, me répondit-elle avec conviction en me pointant l’heureux élu.
― Bon choix! Prenez le temps de savourez votre verre de vin, je vais aller préparer votre paquet.
― Merci! Je suis si contente, dit-elle excitée comme une enfant.

Je lui souris et me dirigeai vers le présentoir où se trouvait le modèle choisi. Heureusement pour les clientes indécises, il y avait les chocolats Satisfactions.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire